POURQUOI JE SUIS PASSÉ CHEZ APPLE ?

Lorsque je communique avec mon entourage, j'ai beaucoup de mal à cacher que je suis exclusivement équipé en matériel de la marque à la pomme. Outre les remontrances quant au prix des objets, il y a aussi un mépris de classe ; je passe alors immédiatement pour ce que je ne suis pas, un petit bobo qui a des moyens illimités. Mais hormis le fait d'avoir du matériel cher, ce dernier m'offre bien plus que la valeur sociale qu'il me permet de représenter. 




REMISE EN CONTEXTE

Ma première expérience avec la marque c'était en 2006, j'avais alors 17 ans et je faisais un stage au sein d'une entreprise active dans le graphisme. C'était avec un iMac G3 bleu que j'appréhendais l'usine à gaze qu'était Photoshop. L'expérience n'a malheureusement pas abouti pour des raisons économiques. A cette époque, le système MacOS ne m'avait alors absolument pas convaincu, je ne saurais dire pourquoi, mais cela ne me convenait pas. Par contre, le design des machines ne me laissait guère indifférent.



Cinq ans plus tard, alors que je quittais un HTC Sensation XE qui avait brillé par son manque de fiabilité, j'ai voulu tester l'iPhone 4S qui venait de faire son apparition avec Siri. Après un démarrage bien plus que correct, je trouvai rapidement l'éxpérience trop limitante pour moi car à cette époque là, j'adorais modifier et personnaliser mon terminal. Je l'avais donc rapidement remplacé par un Samsung Galaxy S3.

Et je voguais de smartphones divers sous Android sans arrêt tout en continuant à travailler sous Windows en tant qu'ordinateur. Un beau jour, cela devait être en 2014 ou 2015, mon meilleur ami me montra son MacBook Pro de 2011. Et je dois avouer que ce fut pour moi une claque tant au niveau software que hardware. Malheureusement, en 2016, un membre de ma famille cassa l'écran de mon ordinateur tout-en-un HP. La machine fonctionnait parfaitement, mais le remplacement de la vitre de l'écran était obligatoire car les bris de verre devenaient dangereux.

Je me dirigeais donc vers le magasin du coin dans l'idée d'acquérir de nouveau un tout-en-un sans vraiment vouloir une marque précisément. Ce jour-là, les iMac 21,5" étaient en soldes et je me décidais pour en acheter un. Il faut savoir que cela constituait une énorme prise de risque pour moi car je n'avais rien du tout en Apple à la maison. C'était en somme un achat irréfléchi.




En 2017, je regardais, enfin que dis-je, j'admirais la Keynote de présentation de l'iPhone X et bien que n'ayant jamais eu à l'idée de reprendre un iPhone, le design du X était bluffant. Malgré tout, le Pixel 2 XL de Google me tentait davantage. Mais je me décidais de me procurer l'iPhone X afin d'essayer et voir ce que donnait Apple après 6 ans sans avoir eu d'iPhone.
Je suis tombé littéralement en amour avec l'iPhone et depuis j'ai pu acquérir un iPad 5th gen, l'Apple Watch 3 et ensuite 4ème génération, une Apple TV 4K, j'ai remplacé mon iMac 21,5" par un MacBook Pro Touch Bar 15,4" late 2017 et enfin j'ai remplacé mon iPhone X par le 11 Pro Max. Le ver dans la pomme m'a contaminé, il m'a touché, c'est foutu.





POURQUOI CE CHANGEMENT SOUDAIN ?

Je pense que je suis arrivé à un moment de ma vie où j'avais besoin de simplicité, un moment où j'avais besoin d'un environnement zen, qui fonctionne, qui est productif en somme. Parce que oui, lorsque vous démarrez un produit Apple pour la première fois, vous pouvez être sûrs que dans le quart d'heure suivant, il sera prêt à être utilisé. Ça fonctionne, c'est tout. Aussi, pour ceux qui sont plutôt esthètes, oui, Apple c'est beau, c'est joli. Du software jusqu'aux hardwares, rien ne dépasse, tout est beau, bien fichu et fonctionnel. Alors oui, selon vos besoins, il nécessitera d'un peu de configuration, mais encore une fois rien à voir avec Android ou Windows.


LES PRÉJUGÉS

Certains vont me dire : 

"Chez Apple, on ne peut rien modifier." 
Alors, oui, c'est en partie vrai. Mais si le système est déjà correctement configuré, que tout est à sa place, à quoi bon modifier l'interface ? J'ai toujours trouvé que les thèmes modifiés pour Windows étaient très mal optimisés. Idem en ce qui concerne les launchers alternatifs d'Android, sans même parler de certaines UI (user interfaces) constructeurs. En réalité, ces systèmes alternatifs ne causent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent.

"Apple, c'est cher."
Oui, oui, oui. C'est cher, mais à configuration équivalente, je peux vous garantir que vous garderez votre machine, que ce soit iPhone ou Mac, bien plus longtemps que les smartphones sous Android ou les ordinateurs sous Windows. Puis, soyons honnêtes. Dell ou Samsung, ne sont pas forcément moins chers que leur équivalents chez Apple. Pour vous le prouver, beaucoup d'utilisateurs de MacBook Pro tournent encore sur une machine de 2011 pour leurs activités professionnelles. Des utilisateurs d'iPhone 6 de 2014 ou 7 de 2016 existent encore et sont relativement nombreux. On ne peut pas en dire autant pour de très nombreux téléphones sous Android, exceptés les Samsung à génération équivalente, mais ils coûtaient à peu de choses près le même prix.

"Je me sens limité, voire bloqué chez Apple."
Là aussi, c'est vrai, mais il y a une chose à comprendre. La philosophie complètement différente. Imaginez vous allez chez votre concessionnaire préféré (disons Audi), ce dernier vous propose une liste d'options longue comme la muraille de Chine et vous faites votre choix. (Nombre de versions d'un même modèle chez Android.) Une fois la voiture réceptionnée, imaginez que vous deviez encore synchroniser les cylindres, régler la pompe à essence et rééquilibrer les roues.

Maintenant, rendez vous chez Rolls Royce, vous avez un nombre de modèles limité, pas beaucoup d'options et une fois la voiture reçue elle a presque les sièges réglés à votre convenance. La différence est là.

"Je fais la même chose / mieux avec mon Xiaomi / Honor / Wiko."
Là aussi, c'est tendancieux. Avec une Twingo vous pouvez aussi rouler à 120 km/h mais vous y arriverez plus vite et mieux avec une Ferrari. Et de plus, avec la Ferrari vous irez plus vite et plus loin, dans un confort bien plus important.

"Ceux qui ont du Apple ne connaissent rien à la technologie."
A ça, j'ai envie de répondre : Ceux qui ont développé des apps pour MacOS, iOS ou iPadOS les ont codés avec quoi d'après vous ?

"Chez Apple, vous êtes dans une prison."
Pourquoi ? Quand on a besoin on y sort, mais j'expliquerai plus tard pourquoi l'écosystème nous convient.

---

Et j'en passe et des meilleures.


UNE PHILOSOPHIE...

Apple ce n'est pas juste une marque comme une autre. Elle ne sort pas ses produits pour les sortir et les vendre, même si évidemment c'est l'un de ses buts. Mais connaissez-vous le Lisa ? Connaissez-vous les Apple I et II ? Connaisse-vous les Quicktake ?
Non, parce. que vous n'êtes pas client de la marque et n'avez donc pas compris la valeur sentimentale et encore moins l'aura que dégagent les produits.
Quelle autre marque peut se targuer d'avoir des fondateurs aussi atypiques ? Tout le monde sait qui est Steve Jobs ou, dans une moindre mesure Steve Wozniak, mais qui connait Steve Balmer ou Larry Page et Serguei Brin ?
Quelle autre marque parvient à créer des quasi émeutes à chaque présentation de produit ?



Mais Apple ce n'est pas que ça, Apple c'est aussi la simplicité, la pureté. Lorsque vous utilisez du matériel Apple, vous ressentez l'amour qui a fait travailler les équipes qui développent les produits. Apple ne fait pas des produits pour tout le monde, il fait des produits pour ceux qui aiment les belles choses, Apple ne fait pas multitudes de gammes (coucou Samsung), il fait des gammes cohérentes, des gammes réfléchies. Nul ici de choix stratosphériques, des choix guidés. Trop de choix, tue le choix, et choisir c'est renoncer.

Là ou Apple change des autres constructeurs, c'est réellement en termes de choix. Regardez chez Dell ou Samsung, les choix sont pléthoriques mais finalement on passe des heures pour choisir un appareil sans forcément être surs d'avoir fait le bon choix. Chez Apple, vous n'aurez guère plus de six gammes, et à la différence de Dell, Apple ne vend pas que des ordinateurs ou tablettes. C'est ça, la philosophie d'Apple.
Chez Dell pour chacune de ces catégories, vous aurez jusqu'à 20 configurations possibles.
Ne parlons même pas de Samsung qui est devenu un petit Amazon à lui seul.





QUAND LE SOFTWARE VIT EN HARMONIE AVEC LE HARDWARE.

Autre chose que les néo-propriétaires d'appareils Apple remarquent immédiatement, c'est à quel point le software est crée pour le hardware, ou, plus exactement, à quel point le hardware est construit tout autour du software. C'est un argument de taille que possède Apple face aux concurrents. Ils n'ont nul besoin de créer des OS pour des centaines de constructeurs, ils fabriquent un OS pour une gamme d'appareils et ensuite le hardware s'anime autour de cet axe principal. Au final, la fiabilité est au rendez-vous et l'optimisation à son paroxysme. Les iPhone ont besoin de deux à trois fois moins de
puissance pour fonctionner de la même manière qu'un smartphone sous Android.


LES MISES A JOUR QUI EN SONT VRAIMENT.

Les mises à jour sur Android (hormis celle de sécurité), ne durent que 24 mois. iOS 13, la dernière version iOS à ce jour est encore compatible iPhone 6S et 6S Plus, un appareil qui date de 2015. 

Rien que ça augmente la durée de vie du matériel. Certains, qui malgré tout ne sont pas obsédés par le design, seront donc moins enclins à changer s'ils ont les dernières mises à jour qui leur apportent des fonctionnalités innovantes.


CE QUI CHANGE TOUT : L'ÉCOSYSTÈME

Imaginez un monde dans lequel votre smartphone est relié à tous vos autres appareils et vice et versa.

Vous rentrez chez vous, vous vous allongez sur votre canapé, vous allumez votre TV avec votre Apple TV 4K et vous décidez de regarder les photos et les vidéos prises par votre iPhone durant votre longue journée. 

Après votre repas, vous décidez d'écoutez un peu de musique depuis votre TV, toujours via l'Apple TV 4K, cette fois-ci avec l'application Apple Music. Vous vous mettez à nettoyer votre maison et grâce aux HomePod disséminés un peu partout, vous pouvez profiter de la musique dans toute votre maison.

Après le nettoyage de votre demeure, pourquoi ne pas monter une vidéo de vos dernières journées grâce à votre MacBook Pro ? De toute façon, il n'y a rien d'autre à faire qu'à travailler puisque grâce à iCloud, toutes vos vidéos sont déjà sur tous vos terminaux. Une fois le montage terminé, vous pouvez vous transmettre le tout via Airdrop sur tous vos appareils, mais tout d'abord, envoyez un iMessage à votre ami pour lui envoyer le lien de la vidéo publiée sur Youtube.

Le soir, alors que vous lancez une machine, vous recevez un coup de fil de votre maman, malheureusement, votre iPhone est dans votre chambre, mais pas de panique, vous pouvez simplement répondre à son appel grâce à votre Apple Watch. Ainsi, vous continuez à travailler tout en ayant les mains libres. 

Après avoir fini avec votre maman, vous mettez une pizza au four et y réglez le minuteur, également depuis votre Apple Watch, avant de recevoir un message de votre épouse auquel vous répondez avec vos pulsations cardiaques. La magie est en marche.

Vous aviez commencé la lecture d'un article sur votre iPhone ? Finissez-le sur votre iPad ou votre MacBook.

Le lendemain enfin, allez acheter des croissants pour tous vos collègues et payez avec Apple Pay sur votre Apple Watch sans sortir votre porte-monnaie.

Et enfin, allez courir le week-end avec vos AirPods sur les oreilles et intervenez sur la musique depuis votre Apple Watch.

Vous voyez comment tout fonctionne ensemble ? En harmonie ? A la perfection... voilà pourquoi on reste "volontairement prisonniers" de ce système.

C'est ça un écosystème adapté aux utilisateurs. Quelque chose qui vous facilite la vie, qui vous fait aller plus vite et mieux, mais aussi plus loin. Tout cela dans un confort et un design qui ne laisse pas indifférent.

Alors oui, on peut se sentir emprisonné, mais c'est une prison dorée car quand on se sent bien au sein d'un écosystème, rien ne nous donne envie d'en changer.

Oui, Apple piège ses clients en leur tendant les bras d'un monde qui fonctionne, qui est fluide, pur et esthétique, mais après tout, ont-ils tort de s'en priver ? Et d'ailleurs, pourquoi changer si un tel système nous convient ? Qui décide si c'est plus vert ailleurs ?

J'utilise mon Apple Watch tant dans le privé que dans le professionnel, j'ai toujours accès à mes calendriers, mes taches, mes notes et tout un tas de choses utiles comme le minuteur ou le réveil. Siri me donne des informations selon ce que je lui demande, tout ça au bout du poignet.

J'utilise mon iPhone comme une extension de moi-même, j'y note tout, j'y conserve tout, il me sert autant à me divertir qu'à rester concentré sur mon travail. Il ne me lâche jamais et ne risque pas de le faire, je sais qu'il ne peinera jamais à faire ce que je lui demande.

Lorsque je veux rester tranquillement à la maison, l'Apple TV 4K répond présent par sa fiabilité et sa qualité de transmission des images. J'y ai toutes mes applications, j'ai accès à mes photos et vidéos directement dessus, sans câble, sans prise de tête.

Mon iPad est un peu le parent pauvre, il me sert de moins en moins en attendant sa version Pro.

Le MacBook Pro est mon hub de travail, c'est grâce à lui que j'ai écris mes livres, c'est aussi grâce à lui que je traite mes photos. C'est mon meilleur ami lorsque j'ai besoin de travailler.

L’interconnexion de tout ce petit monde rend la vie plus facile, et indéniablement plus belle. La perfection n'est pas constituée de grandes avancées, elle est parsemée de minuscules détails qui font qu'un tout devient harmonieux. Un trackpad ultrapuissant, des contrôles d'interfaces presque organiques, des retours haptiques presque humains, une construction sans failles.

Oui c'est cher, oui. Mais tellement fonctionnel. Oui il n'y a pas toutes les dernières nouveautés, mais la concurrence est toujours aux aguets. Apple ne copie pas, il intègre quand la concurrence a fini d'essuyer les plâtres de son incompétence.

Et vous ? Que pensez-vous d'Apple ?










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SUISSE : ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE - LA MAFIA AU POUVOIR ?

REVOLUT : LE MEILLEUR MOYEN POUR (VRAIMENT) ECONOMISER DE L'ARGENT ?

SMARTPHONE : COMMENT IL PEUT LIBÉRER VOTRE CERVEAU !

Merci pour votre visite !