[TEST] PHILIPS OneBlade PRO (QP6520/30) : LE RASOIR QUI SAUVA MA PEAU ?

Lorsque Philips a présenté ce rasoir à une lame, je me suis dit que mes problèmes de boucheries n'étaient pas prêts de s'arrêter. Je pressentais déjà que j'allais devoir me coltiner de vieux rasoirs jetables Bic (ceux qui me faisaient le moins pisser du sang, juste deux litres à chaque rasage) des années durant encore. Puis au fur et à mesure que je continuais des recherches sur quel est le meilleur rasoir, j'ai vu un test d'un youtubeur écossais que je ne parviens plus à retrouver qui en disait le plus grand bien, vidéo test à l'appui et j'avoue avoir été bluffé. Je l'ai donc commandé en juin 2017. Ma peau sensible (douce comme celle d'un bébé) allait-elle y résister ? Sa seule et unique lame me faisait encore douter d'avoir investi plus de CHf 100.- dans cet objet.
















TOUT D'ABORD : C'EST QUOI LE PRINCIPE DU PHILIPS ONEBLADE / ONEBLADE PRO ?

Avant d'aller plus loin, je parle ici du modèle Pro, le modèle non pro possède quelques différences que je vous laisse consulter sur le site de Philips. Le principe est le même, raison pour laquelle je ne parlerais des deux que dans ce paragraphe. En fin d'article, je vous expliquerais pourquoi mon choix s'est porté sur la version Pro.
Dans la communication officielle, Philips ne le nomme pas "rasoir" mais plutôt tondeuse. C'est assez juste fondamentalement puisqu'il ne fait pas que rasoir. Il vous servira pour définir les contours, tailler et raser votre barbe, même longue qu'ils disent.
Les lames révolutionnaires OneBlade durent jusqu'à 4 mois à raison de deux rasages par semaine, selon l'utilisation. Ça c'est la promesse, mais est-elle tenue ? Vous allez le découvrir ci-dessous.

Image non contractuelle. Le modèle présenté est le modèle de base. Source : Philips

Ce qui m'a le plus intrigué avant l'achat c'est justement la technologie OneBlade. OneBlade est une seule et unique lame enfoncée dans un grillage fin et qui (la lame) bouge à plus de deux cents mouvements à la seconde. C'est grâce à ce système que la lame peut raser si bien les poils longs, que courts. Mais l'énorme avantage de cette lame est qu'elle peut fonctionner dans tous les sens car la lame est lisse et les bords arrondis.

La lame suit les contours du visage sur un axe vertical.



PREMIÈRES IMPRESSIONS : C'EST QUOI CE TRUC ?

Lorsque vous recevez pour la première fois le packaging, ce dernier donne une très mauvaise impression. On se retrouve devant une boite recouverte de plastique dur qui vous arrache les mains et qui fait franchement penser aux emballages de modèles réduits burago où vous passerez plus de temps à sortir l'objet de son emplacement qu'à l'utiliser. Ceux qui me connaissent savent que j'accorde une énorme importance au packaging. Pour moi il représente la rencontre entre moi et l'objet et il est en quelques sortes l'un des vecteurs qui me fera aimer ou haïr l'objet. Vous aurez donc compris que pour moi ça partait vraiment très mal. Je ne demande pas non plus un emballage à la Apple, mais il y a une différence entre la perfection de la firme à la pomme et une entreprise connue de tous qui nous propose un emballage digne d'un article acheté sur Wish.

Packaging de la version QP6520/30 plus disponible. Source : Philips

Bref, je finis de déballer et je vois que tout est là. Une lame est déjà en place ainsi qu'un étui de voyage avec à l'intérieur la base de recharge et un sabot avec 14 hauteurs de coupe. A noter que, prévoyant comme je suis, j'avais prévu une deuxième boite avec deux lames de rechange au cas où. Même si j'avais vu qu'elles étaient censées durer bien plus longtemps que ce qui existait déjà. Le manche donne une vraie sensation de solidité et il est assez dense pour tenir en main. 


PREMIER ESSAI : NON MAIS SÉRIEUSEMENT, COMMENT C'EST POSSIBLE ?

Je me mets devant la glace de ma salle de bains toujours parti sur un mauvais a-priori. J'enclenche le rasoir et je vois que la batterie est chargée à 85%, donc largement de quoi raser ma barbe de deux semaines. Je l'avais laissée pousser ainsi exprès pour justement tester l'efficacité du produit. Je l'enclenche donc, le bruit n'est pas aussi monstrueux que j'avais connu avec d'autres rasoirs électriques, mais qu'allait-il en advenir en le collant contre ma peau ? Je testai d'abord sur la paume de ma main et je fus surpris de ne rien sentir et je me suis donc demandé si ce serait vraiment efficace. Je positionne la lame au niveau de la joue et je tire jusqu'au bas de la nuque.

Ce fut la première surprise, TOUT était parti et ce sans avoir fait une boucherie avec mon sang.
Sans effort, à sec, sans mousse à raser ni eau. Tout était parti et ce, dans le confort le plus complet. Aucune rougeur n'est venu décorer le tracé laissé par le rasoir. Je tonds donc encore une parcelle, idem, le même résultat.
Lorsque j'eus fini de me raser, je fus surpris de voir le lavabo avec pleins de poils très fins.
Au toucher, on ressent que ça ne rase pas autant que le rasoir manuel, et c'est pas plus mal si ça peut éviter les démangeaisons dues à l'irritation, tant que "visuellement" c'est convenable, ça me va.


ET LES LAMES, ELLES DURENT ?

Philips prétend qu'à raison de deux rasages hebdomadaires, les lames doivent être changées tous les 4 mois. En ce qui me concerne, flemmard que je suis, je ne me rase en moyenne qu'une fois par semaine. Je possède le rasoir depuis le 17 juin 2017, cela fait donc 32 mois. Je vous rappelle que j'ai acheté en sus la boite de 2 lames, ce qui fait qu'au total j'avais 3 lames lors de l'achat.
Vous savez quoi ? Je viens à peine d'entamer ma troisième lame et donc, cela veut dire qu'une lame peut durer jusqu'à 10 mois selon votre type de barbe et la fréquence d'utilisation.
Ce qu'il faut noter en dehors de cela, c'est les économies qui sont possibles en terme d'achats de lames. Mais il y a une autre surprise que j'ai découverte en utilisant le OneBlade Pro.


RASE AUSSI LE CORPS ...

Comme je suis de nature curieuse, j'a voulu tester le mantra de Philips qui prétend que c'est aussi une tondeuse et non seulement un rasoir. J'ai donc décidé de raser le reste du corps, et ça marche ! Même si Philips préconise d'y adjoindre le système de protection, mais je vais vous faire économiser quelques deniers : Vous n'en avez nullement besoin. Et voilà comment il est possible d'avoir tout-en-un pour un prix qui défie toute concurrence.




DES DÉFAUTS ?

Oui, et ils sont pas nombreux. 
Tout d'abord, et c'est très subjectif, je trouve que le manche du rasoir manque d'une partie plus adhérente sur le bas. En effet, lorsqu'on a les mains mouillées, le rasoir a tendance à glisser des mains. 
Aussi, si vous mouillez la lame pour vous débarrasser des poils coincés dans le mécanisme, le rasage sera moins efficace. En réalité, le rasoir aura tendance à trop glisser sur la peau et ne rien raser. Pour y remédier, je vous propose de poser votre doigt sous la lame au niveau du manche et de tapoter dessus. Les poils se décollent rapidement et la lame reste au sec. Je pense que c'est la raison pour laquelle Philips ne préconise pas la mousse à raser.
Troisièmement, et c'est la raison pour laquelle j'avais préféré la version Pro, la longueur du manche. Mais en réalité, même cette version est trop courte pour moi. On verra avec la prochaine version.

EST-CE QUE ÇA VAUT LE COUP ?

Oui, mille fois oui !
Surtout pour le prix auquel le kit est disponible actuellement.

Et vous ? Tentés ?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SUISSE : ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE - LA MAFIA AU POUVOIR ?

REVOLUT : LE MEILLEUR MOYEN POUR (VRAIMENT) ECONOMISER DE L'ARGENT ?

SMARTPHONE : COMMENT IL PEUT LIBÉRER VOTRE CERVEAU !

Merci pour votre visite !