LE PROBLÈME AVEC iOS 14

Le 16 septembre 2020, iOS 14 arrivait sur tous les terminaux compatibles de la marque à la pomme, amenant avec lui une foultitude de nouveautés : Widgets sur la page d'accueil, bibliothèque d'applications, sécurité renforcée et un tas de nouveautés dans le domaine de la santé tel qu'un suivi du sommeil via son Apple Watch. Mais il y a un problème, un GROS problème avec iOS 14 et seuls certains utilisateurs en sont fautifs.





LES PREMIÈRES BÊTAS...

J'ai pu prendre en main cette version d'iOS dès ses premières bêtas développeurs et je me réjouissais d'y voir le signe qu'Apple s'ouvrait enfin à de nouvelles choses, notamment au sein de son interface. Visuellement, la promesse était tenue. C'était beau, c'était fluide et malgré les sempiternels bugs inhérents aux bêtas, l'expérience était enrichissante et on avait enfin quelque chose de réellement personnalisable.

Cependant, et pour la première fois de son histoire, je trouve qu'Apple a fait preuve d'énormément de laxisme, trop de laxisme. Et malheureusement, certains utilisateurs ont abusé du système. C'est là que le problème avec iOS 14 est apparu. 


LES WIDGETS (ET WIDGETSMITH SURTOUT...)

Un éditeur d'applications qui a visiblement consommé un peu trop de substances illicites à décidé de créer la possibilité de configurer des widgets personnalisables. En soi, l'idée est bonne, excellente même, sauf qu'à donner trop de permissions à certains, on leur permet de nous exposer leur mauvais goût notoire à la figure.

Est alors rapidement apparu le hashtag #ios14homescreen. Curieux de voir ce que d'autres utilisateurs avaient fait de leur homescreen, je tombe sur des horreurs indescriptibles. Jugez par vous-même :



Parce que oui, on modifie même les icônes grâce à une astuce de l'application Raccourcis d'Apple. Visiblement, la firme de Cupertino n'avait pas prévu le coup. Oui, sauf que dès que vous cliquez sur ces icônes, vous ouvrez d'abord le raccourci et ensuite l'application...


ET ALORS ? CHACUN FAIT CE QU'IL VEUT !

Oui, et encore oui. On a payé un téléphone de notre poche, nous devrions être libres de le modifier comme bon nous semble. Mais en étant objectifs. Dénaturer à ce point une interface pensée par des ingénieurs avec une philosophie qui leur est propre, est presque un sacrilège et je pèse mes mots. 

Vivement qu'Apple interdise cette possibilité... On se croirait de retour sous Android 4.4.4...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SUISSE : ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE - LA MAFIA AU POUVOIR ?

REVOLUT : LE MEILLEUR MOYEN POUR (VRAIMENT) ECONOMISER DE L'ARGENT ?

SMARTPHONE : COMMENT IL PEUT LIBÉRER VOTRE CERVEAU !

Merci pour votre visite !