[TEST] NESPRESSO VERTUO PLUS : LE CAFE VERTUEUX OU VIRTUOSE ?

La Nespresso Vertuo Plus est une machine qui n'a rien (ou si peu) à voir avec sa soeur, la Nespresso originale. D'une part de par ses capsules qui arborent un design en soucoupe et d'autre part parce qu'elle semble davantage se rapprocher de sa cousine, la Nescafé Dolce Gusto. En effet, la Nespresso Vertuo Plus semble être taillée pour ceux qui aiment les longs cafés, clientèle dont je fais partie. Cependant, possesseur et fan absolu du système Dolce Gusto, le rapprochement s'arrête là, tant la philosophie est différente. 







LA MISE EN ROUTE

Au premier abord, on ne peut qu'apprécier la manière dont la machine est livrée, dans une jolie boîte et bien sécurisée dans son écrin en polystyrène qui manque toutefois de personnalité, comme si la machine a été posée là et simplement amortie par un polystyrène. Moi qui aime les emballages Apple, je dois dire que la mise en place, bien que solide, gâche un peu la première impression sur un produit de près de (€) CHF 300.-. A noter que j'ai reçu la version Plus, qui est située entre la version Black classique et la Plus Deluxe qui possède simplement une finition chromée sur certains pans de sa carrosserie.

Le réservoir d'eau quant à lui, de 1,2 litres, se trouve déporté sur la droite de la machine (à gauche sur les photos promotionnelles; étrange) et gâche, je trouve, le design tout en finesse et rondeur de ce boitier. La version que j'ai eue en test n'est vendue qu'en blanc, tandis que les deux autres versions peuvent jouir de la couleur noire que je trouve un chouïa plus discrète et classe. Une fois ce réservoir d'eau et le réceptacle à capsules mis en place, nous pouvons déguster dorénavant les cafés à système Vertuo. 

Mais avant cela, comment est-ce que fonctionne le système de mise en place de capsules ? C'est très simple et intuitif, et c'est pour moi, la meilleure partie de mon test : Il est électrique. Pour allumer la machine, vous allez pousser la languette vers le haut, le témoin vert autour du bouton d'arrêt s'éclaire. Une autre pression vers le haut et le moteur élève la tête de la machine. Vous placez votre capsule à l'intérieur et vous faites une pression vers le bas sur la languette et votre café se lance automatiquement. Si vous voulez, vous pouvez arrêter l'extraction en appuyant sur ce même bouton. Une fois le café préparé, vous appuyez sur la languette vers le haut et le système éjecte automatiquement la capsule vers son réceptacle à l'arrière.


LE SYSTEME VERTUO

Le système Vertuo repose sur une technologie d'extraction dite "à centrifusion". Le code barre présent sur chaque capsule indique quelle méthode d'extraction doit suivre la machine. Il en résulte donc une automatisation complète du processus, vous n'avez rien à faire, sauf arrêter la machine si vous ne voulez pas toute la dose, chose que vous ne ferez jamais. Aussi, si vous arrêtez l'extraction avant sa fin prévue, vous perdrez potentiellement la "créma" de votre café, cette mousse qui constitue un délice gourmand plus qu'un vrai à-valoir.

L'expérience est davantage auditive avec ce système car tout le processus émet un petit son "d'accélération" lors de l'extraction. Un son ferme et de qualité. C'est bête à dire, mais ça fait partie des "finitions" non tangibles de l'objet.


ET LES CAPSULES ?

Je dois vous avouer quelque chose : Je suis un grand fan du café dit "américain", celui où vous pouvez trouver de la vanille, du caramel, du lait. du chocolat. Le café Starbucks en somme. Or, ici point de cela, ici nous avons, à l'instar des Nespresso originales, un vrai café à l'italienne. La seule différence c'est que cette machine n'est pas conçue pour le même public.

Il y a bien des créations à la vanille, caramel, noisette et j'en passe. Malheureusement, il s'agit d'après davantage d'arômes que de vraies saveurs. Hormis celui aux noisettes qui était à contrario bien trop fort en terme de noisettes justement. Cependant, pour moi, le plaisir ne passe que par le goût, pas par l'arôme. Et si j'aime le café, je l'aime "mélangé". Je n'aime pas faire du café noir pour avoir à y mettre du lait, que je ne sais jamais doser correctement, je préfère qu'on me prépare mon café tout prêt et que je juge si je l'aime ou pas. C'est une philosophie qui m'est propre...

En définitive, je ne suis malheureusement pas la clientèle ciblée, même si les cafés semblent plaire à tout ceux à qui j'ai fait goûter, qu'ils soient fans ou pas de cafés, qu'ils utilisent, ou non, des machines Nespresso.  

Je n'achèterais pas cette machine mais j'ai eu du plaisir à l'utiliser jusqu'à présent et je l'utiliserais avec plaisir jusqu'à la fin de la période de test. Les capsules, de trois tailles différentes n'ont pas fini de me livrer leurs secrets. Finirai-je par aimer ce type de café ?



POUR QUI ? QUELS CLIENTS ?

C'est le problème que j'ai ressenti en testant la machine. Je connais le système Nespresso Original, je connais le système Dolce Gusto, et je pensais naïvement que le système Vertuo était un ersatz des deux. Mais en fait non. 

Sa cible, c'est ceux qui aiment les cafés longs, mais pas que, ceux qui aiment les Reverso, mais pas que. Sa cible c'est ceux qui sont indécis, mais qui aiment parfois, plus rarement certes, un petit espresso serré. 

Cette machine est dédiée aux amoureux du café, du vrai, à ceux qui savent le déguster, quelle misère je ressens de ne pas en faire partie. Malheureusement, j'en arrive à un constat simple : Si vous n'aimez pas le Nespresso Original parce que les cafés sont trop courts, foncez, essayez. Si vous aimez, foncez, achetez sans hésiter. Parmi les 25 variétés, il y en aura bien une qui vous plaira, et rien que pour ça, elle en vaut le détour !




#VERTUO #VertuoCoffeeMoments #CoffeeTimeInsiders #nespresso #nespressovertuo

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SUISSE : ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE - LA MAFIA AU POUVOIR ?

REVOLUT : LE MEILLEUR MOYEN POUR (VRAIMENT) ECONOMISER DE L'ARGENT ?

SMARTPHONE : COMMENT IL PEUT LIBÉRER VOTRE CERVEAU !

Merci pour votre visite !